Etats Unis

2 jours à Yosemite : les incontournables à ne pas louper

On pourrait facilement passer plusieurs semaines à explorer le parc national de Yosemite . Et encore, cela ne suffirait pas en voir tous les recoins.

Les paysages sont très variés, entre cascades, rivières, prairies, lacs et bien entendu les magnifiques sommets environnants. Croyez-moi, il y a une raison pour laquelle près de 4 millions de personnes visitent le parc de Yosemite chaque année.

Mais pour ceux qui se rendent à Yosemite pour la première fois, ou qui ont tout simplement un temps limité pour explorer la région, quels sont les points de vues à ne pas manquer ? Quels sont les plus belles randonnées du parc ? On vous dit tout, les incontournables à ne pas louper, et comment organiser au mieux 2 jours à Yosemite.

Jour 1 : Glacier point, Tunnel view, Mirror Lake et Valley view

Prendre de la hauteur à Yosemite avec Glacier Point

Glacier Point est à juste titre le plus populaire point de vue du parc, et on comprend pourquoi. La vue est tout bonnement incroyable et c’est sans aucun doute le meilleur endroit pour avoir une vue d’ensemble du parc de Yosemite et en voir toute sa beauté. Vous pourrez voir les plus hauts sommets, Half Dome, Nevada Falls, mais aussi les immenses prairies et forets qui tapissent la vallée.

Tunnel View, un point de vue à ne pas rater

A l’entrée côté ouest de la vallée de Yosemite, Tunnel View est un arrêt incontournable. Ici vous pourrez prendre des photos du panorama le plus célèbre de la vallée de Yosemite. Vous aurez une vue sur l’impressionnante cascade Bridalveil Fall, plongeant littéralement depuis les grandes falaises de granit. À gauche se trouve l’emblématique formation rocheuse de granit d’El Capitan, avec comme arrière plan Half Dome.  Au cours du mois de mai, avec la fonte des neiges, vous pourrez même apercevoir de nombreuses autres cascades ruisselant le long des parois rocheuses et venant atterrir dans l’écrin de verdure que compose la vallée de Yosemite.

Toutes ces combinaisons d’éléments naturels s’harmonisent parfaitement et en font un poster grandeur nature.

Tunnel view

Yosemite – Californie – USA

Miror Lake, une randonnée familiale sans grande difficulté

Situé dans la vallée de Yosemite, la randonnée du Mirror Lake est l’un des trails les plus populaires du parc. Constituée d’une successions de plusieurs petits lacs et bordée par un petit sentier de randonnée, c’est l’endroit idéal pour venir se détendre en fin de journée ou en début de matinée.

Difficulté : Facile
Type de randonnée : boucle
Longueur : 8 km
Dénivelé : 100m
Durée : 2h
Faisable avec des enfants : Oui
Dog-Friendly : Oui, mais uniquement sur la partie goudronnée jusqu’au lac.
Photos : le matin avec le moins de vent possible

Description :

Le sentier débute sur une route asphaltée (fermée aux voitures) qui sert également de piste cyclable. Mais rapidement, le bitume laisse place à un chemin de terre pour vous permettre de faire le tour des lacs.

Si vous commencer votre tour par le côté gauche du Mirror Lake, vous ne pourrez pas louper l’incroyable vue sur le monolithe Half Dome. Le sentier continue ensuite dans des sections plus boisées qui offrent tout du long de magnifiques point de vues sur les paysages environnants. L’occasion pour vous, de jouer avec les reflets du Miroir Lake pour prendre quelques photos.

Selon la période de l’année, vous pourrez trouver deux scènes totalement différentes mais tout aussi jolie l’une que l’autre. À l’automne, quand le lac est sec, les cerfs se rassemblent fréquemment dans la prairie, offrant de grandes chances d’en apercevoir. Au printemps, lorsque le ruisseau Tenaya est à son débit maximal, le Mirror Lake se remplit d’eau, offrant de magnifiques reflets des imposants sommets environnants.

Valley view, un spot photo parfait pour le coucher de soleil

A Yosemite, plusieurs points de vues existent pour prendre des photos du soleil se couchant. Mais soit ils sont loin de tout, soit il est très difficile de se frayer un chemin entre tous les photographes déjà présents.

Mais Valley view, beaucoup moins en vue que Tunnel view en vaut tout autant la peine. Situé en plein milieu de la vallée de Yosemite, avec un parking à proximité, c’est l’endroit idéal pour photographier le coucher de soleil avec en premier plan la rivière Merced et en arrière plan, half dome, illuminé par les derniers rayons de soleil de la journée.

Jour 2 : Mist trail avec retour par le John Muir trail, rafraîchissement dans la rivière Merced et Lower Yosemite Falls trail

Un des plus beaux trails de l’ouest Américain, à faire tôt le matin

Le Mist trail est sans doute la randonnée le plus populaire du parc de Yosemite. Et on comprend bien pourquoi.
Comparé à d’autres gros trails de Yosemite, celui-ci est relativement court, mais pourtant, il possède les paysages les plus spectaculaires du parc.

La compléter par le John Muir trail pour le retour vous ajoutes quelques kilomètres, mais vous évite de revenir sur vos pas. Tout ça en vous offrant de nouveaux points de vue sur la cascade Nevada Fall ainsi que sur le célèbre monolithe Half Dome. Un détour que vous ne pourrez regretter.

Difficulté : Difficile
Type de randonnée : boucle
Longueur : 14 km
Dénivelé : 700m
Durée : 5h – 6h
Faisable avec des enfants : Oui
Dog-Friendly : non
Photos : le matin

Description :

Pour vous donner un avant goût, imaginez une piste de brume qui longe les rives de la rivière Merced, puis s’ensuit une série de marches en pierre au première loge de la cascade Vernal Fall d’une hauteur de 97m. Au printemps et au début de l’été, lorsque la rivière Merced est a son débit maximum, la cascade tonnante crée une brume le long des escaliers qui la borde, permettant ainsi d’y apercevoir de nombreux arcs en ciel…(Attention aux marches de pierre, avec l’eau elles sont très glissantes).

Une fois au sommet de ces escaliers, il ne vous restera que quelques kilomètres pour arriver à la seconde cascade, encore plus haute et plus impressionnante que la précédente : la Nevada fall. L’endroit idéal pour s’arrêter pique-niquer ou tout simplement admirer la vue qui s’offre à vous.

Pour le retour, deux options s’offrent à vous : revenir sur vos pas, ou redescendre par le John Muir trail. Nous avons opter pour la deuxième option, et on ne peut que vous conseiller d’en faire autant. Cela vous permettra de vous éloignerez de l’agitation des foules tout en vous offrant de nouveaux points de vue sur les cascades et paysages environnants.

Seul inconvénient de la randonnée du Mist trail, les foules massives qui débarquent tout au long de l’été. Durant les week-ends, ce sentier hyper populaire peut ressembler davantage à un « voyage » au centre commercial plutôt qu’à l’endroit nature et apaisant que vous attendiez. Si vous le pouvez, prévoyez de la faire en semaine en partant tôt le matin pour éviter les foules.

Le Mist trail

Yosemite – Californie – USA

Une promenade tranquille pour voir l’une des chutes d’eau les plus haute des USA

Difficulté : Facile
Type de randonnée : boucle
Longueur : 1,6 km
Dénivelé : aucun
Durée : 30min
Faisable avec des enfants : Oui
Dog-Friendly : oui
Photos : le matin tôt ou le soir

Avec 739m de hauteur, Yosemite Falls est la chute d’eau la plus haute d’Amérique du Nord. Cette cascade se composent de trois sections : Upper falls, Middle falls et Lower falls.

Ce n’est donc pas pour rien si la randonnée de Lower Yosemite Falls est l’une des plus populaires du parc national de Yosemite. Cette boucle de 1,6km est plus une promenade tranquille qu’une véritable randonnée,  mais qui vous permets d’être en première ligne du bas des Yosemite falls avec des vues impressionnantes sur les cascades Upper et Lower falls.

Cerise sur le gâteau, si vous avez un chien, il pourra vous accompagner.

La parfaite petite promenade pour terminer en beauté un séjour riche en émotion dans le parc de Yosemite.

Une pause bien méritée près au bord de la rivière Merced

En vacance il est bien de visiter, de marcher, mais un peu de repos ne fait jamais de mal. C’est pourquoi, après cette matinée bien chargée, nous avons pris la direction de Valley view pour nous reposer au bord de la rivière Merced. Pour les plus courageux, il est tout à fait possible de s’y baigner… ou juste d’y trempé les mollets. Vous pouvez pas savoir le bien fou que ça fait.

Yosemite falls

Yosemite – Californie – USA

Conseils pratiques

  • Si vous avez prévu de visiter au moins 2 parcs nationaux, prenez un pass annuel, vous y économiserez
  • Essayer de passer un minimum de 2 jours dans le parcs, sinon vous risquez de passer à côté ou tout simplement de ne pas profiter
  • Lors de vos randonnées, prenez beaucoup d’eau

Deux randonnées incontournables à Sedona

Que vous souhaitiez faire une randonnée relaxante dans la nature ou une randonnée avec plus de difficulté, Sedona a tout pour plaire. Si vous prévoyez de visiter la « Red Rock Country », vous trouverez ci-dessous deux randonnées à ne pas louper lors de votre passage à Sedona. Je suis sûr que vous ne les regretterez pas.

Cathedral Rock, la randonnée qui vous fera prendre de la hauteur

La randonnée de Cathedral Rock vaut à elle seule le trajet jusque Sedona. Mais elle se mérite, dès le début pour vous trouver une place pour stationner, jusqu’au dernier mètres du trail. Les différents points de vue tout au long du sentier, ainsi que le spectacle final vous feront très vite tous vos efforts.

Difficulté : Modérée avec quelques sections difficiles
Type de randonnée : aller – retour
Longueur : 1,6 km
Dénivelé : 162 m
Durée : 1h30
Faisable avec des enfants : Oui
Dog-Friendly : Oui, mais ils doivent être tenus en laisse.
Accès : Stationnement limité
Droits / permis : 5,00 $ ou gratuit si vous avez le pass annuel des parcs nationaux américains
Coordonnées GPS : 34°49’30.7″N 111°47’17.2″W
Photos : au sunset, 1h avant le coucher du soleil

Description :

La randonnée de Cathedral Rock commence juste derrière Back O ‘Beyond Road. L’approche jusqu’au point de vue final est assez rapide car la randonnée n’excède pas 1,6km.

Avant de commencer votre ascension, il vous faudra traverser un petit ruisseau puis suivre les petits paniers de pierres qui vous indiquent le chemin à suivre. Cette première partie ne comporte pas de passage difficile, le chemin est bien tracé et vous n’aurez à enjamber que quelques pierres. Juste avant d’atteindre le sentier de Cathedral Rock Trail et de Templeton Trail qui vous mènent au sommet, vous arriverez sur un plateau. N’hésitez pas à vous y attarder, la vue panoramique sur Sedona est à couper le souffle.

Une fois cette mise en jambe terminée, vous arriverez à la base d’une crevasse dans la roche. Beaucoup de randonneurs à ce moment-là se sont retournés ou ont attendu là pour voir si c’était le bon chemin à emprunter. Et pour cause, une pente à plus de 40 degrés sur environ 50 mètres sont à grimper. Mais rassurez-vous, avec l’aide de vos mains et en prenant de bons appuis, cette partie de l’ascension est loin d’être insurmontable. Pendant ou après une pluie, ces roches peuvent être très glissantes, restez donc toujours vigilant.

A ce niveau, en vous retournant, vous pouvez voir à quel point la partie la plus difficile de la randonnée est derrière vous. Ce n’est qu’une question de temps avant que vous soyez au sommet. Quelques escaliers rocheux et quelques lacets plus loin, vous arriverez au panneau « End of Trail ». Maintenant il ne vous reste plus qu’à profiter de la vue qui s’offre à vous.

Debout sur l’arche de la randonnée Devil’s Bridge

Sedona – Arizona – USA

Devil’s Bridge, la randonnée incontournable de Sedona

Si vous êtes limité en temps et n’avez que quelques heures devant vous, Devil’s Bridge est sans aucun doute, la randonnée à faire sur Sedona.

Ce n’est pas le plus facile ni même la plus accessible depuis la ville mais Devil’s Bridge est incontestablement celle qui vous offrira les plus beaux points de vue. Et le clou du spectacle, l’incroyable arche de grès naturelle sur laquelle vous pourrez marcher et prendre quelques photos.

Difficulté : Modérée
Type de randonnée : aller – retour
Longueur : 6,5 km
Dénivelé : 105 m
Durée : 3h30
Faisable avec des enfants : Oui
Dog-Friendly : Oui, mais ils doivent être tenus en laisse.
Accès : Stationnement limité
Droits / permis : 5,00 $ ou gratuit si vous avez le pass annuel des parcs nationaux américains
Coordonnées GPS : N34° 54′ 10.26″, W-111° 48′ 49.716″
Photos : au sunset, 1h avant le coucher du soleil

Description :

La randonnée de Devil’s Bridge possède 2 points de départ. L’un, vous permettant de diviser la longueur de la randonnée par 2, accessible après une piste de 2km jonchée d’ornières et de pierres cassantes, nécessitant l’utilisation d’un 4×4 ; l’autre plus loin, mais vous permettant d’y accéder avec n’importe quel type de véhicule.

Quoi qu’il en soit, cette randonnée sur Sedona de 6km de long en vaut le coup. La marche pour accéder au point de vue final ne présente guère de grosses difficultés. Quelques pentes raides et quelques rochers à enjamber pour arriver à l’arche finale. Malgré sa popularité, la randonnée de Devil’s Bridge reste très relaxante avec de magnifiques points de vue sur les formations rocheuses environnantes.

Arrivé au sommet, n’oubliez pas votre photo debout sur l’arche. Elle vaudra n’importe quel souvenir que vous pourrez trouver dans les boutiques de Sedona.

Conseils pratiques

  • Vous pouvez acheter un laissez-passer quotidien pour tous les sentiers de Sedona pour 5,00$.  Pour les acheter, des machines sont aux départs des différents sentiers de randonnée à Sedona. Possibilité de payer par carte de crédit.
  • Pensez à amener de la protection solaire, ces deux randonnées à Sedona sont très exposées, peu de partie se trouvent à l’ombre.
  • Apportez beaucoup d’eau.
  • Effectuer ces deux randonnées 2 heures avant le coucher du soleil pour admirer le sunset depuis le sommet.
  • Assurez-vous d’apporter une lampe pour la descente.

Si le coeur vous en dit, et que vous avez plusieurs jours devant vous, Sedona regorge de randonnées tous plus belles les une que les autres : Soldier’s Pass, Fay Canyon, Oak Creek Canyon, etc.