Explorer les ruines mayas de Tikal au lever du soleil
,
Aucun commentaire

Toutes les ruines mayas sont intéressantes et agréables à visiter. Et nous en avons vu pas mal au Mexique – Tulum, Becàn, Chichen Itza …

Mais Tikal au Guatemala est celle qui nous a le plus surpris, de part sa situation et son authenticité. Le parc national de Tikal couvre une vaste zone de 500 km 2 et les ruines sont cachées dans la jungle. C’est tellement vaste, que toutes ne sont pas encore sorties de terre. Et régulièrement de nouvelles sont encore trouvées.

Tout au long de la visite, nous avons entendu des singes crier et pu apercevoir des oiseaux tous plus beaux les un que les autres.

Côté vendeurs ambulants, et boutiques souvenirs, elles sont tous simplement interdits à l’intérieur du site de Tikal. Ce qui contribue également à la préservation du site.

Plutôt lever de soleil ou plutôt coucher de soleil à Tikal ?

Généralement, les visites partent tous de la ville voisine : Flores. Dans cette ville, de nombreuses agences existent offrant toutes des excursions en pleine journée, au lever du soleil, ou coucher du soleil.

Quelle que soit la visite de Tikal que vous souhaitez faire, il faut savoir qu’il est tout à fait possible de se passer d’un tour-opérateur et de la faire directement par vos propres moyens.

Les agences vous diront qu’elles seules sont autorisées à vous y amener à l’aurore, ou au contraire, au coucher du soleil, mais ceci est totalement faut. Il vous faudra seulement débourser 5qtz supplémentaire (environ 50 centimes). Et encore, nous avons pu y aller avant le lever du soleil sans rien payer en supplément, juste en discutant et en demandant à l’entrée.

Le coucher du soleil doit être magique, tout comme le levé… quand on a la chance de le voir. Peu de voyageurs on la chance d’apercevoir un vrai levé du soleil comme on les aime. Les ruines de Tikal se trouvant dans la Jungle, elles sont bien souvent couvertes par la brume du matin. Ne dérogeant pas à la règle, nous n’avons pas eu la chance, ne serais-ce que d’entrevoir le soleil se lever. A refaire, je pense que nous resterions pour voir le coucher du soleil.

le Temple principal de Tikal : Le temple I

Tikal – Guatemala

Se rendre au site de Tikal par ses propres moyens

Après avoir quitté la ville de Flores vers 14h, nous avons pris la route une petite heure en direction de l’entrée du site maya. Entrée du site maya qui fait également office de billetterie. C’est à cet endroit que vous achetez votre billet. Après avoir dépassé l’entrée, il reste encore 25km de route pour atteindre l’entrée des vestiges. Attention, si vous voyagez avec votre propre véhicule, cette route est limitée à 45km/h. Limitation de vitesse qui vise protéger les différentes espèces animales qui pourraient traverser la chaussée. Une de ces espèces, le jaguar qu’on espérait apercevoir. Autant vous le dire, nos chances étaient minces. En 14 ans de travail dans la réserve, de Tikal, un local nous a dit en avoir aperçu que 2 fois.

De toute façon, le Jaguar a été très rapidement oublié, après avoir vu et entendu les nombreux singes, perroquets, coatis, etc.

Visiter le site Tikal au lever ou au coucher du soleil implique forcement de passer une nuit sur le site. La première entrée étant ouverte de 8h à 17h, il est impossible de visiter la réserve naturelle en un seul jour.

Si vous choisissez de le visiter à l’aurore, il vous faudra arriver la veille, à partir de 15h, passer une nuit sur place et vous réveiller à 4h du matin pour vous diriger vers l’entrée des ruines de Tikal. Si au contraire, vous visez le coucher du soleil, vous pouvez arriver le jour même, visiter le site en restant jusqu’à la tombée de la nuit, et rejoindre l’une des auberges / hôtels pour y passer votre nuit.

Que voir, que faire à Tikal

La région de Tikal est vraiment très grande. Nous avons couvert la plus grande partie en quelques heures et avons grimpé le Temple II afin d’espérer voir le lever du soleil juste derrière la plus célèbre des ruines, le Temple VI.

A part ça, le changement d’architecture que l’on peu remarqué au fil des années, ainsi que les nombreuses anciennes sculptures, pour certaines cachées sont à découvrir. Et tout ça… Presque seul, avec très très peu de touristes. Nous nous sentions un peu comme les Indiana Jones et Catherine Zeta-Jones des temps modernes.

Magnifique vue depuis le temple IV

Tikal – Guatemala

CONSEILS POUR VISITER LES RUINES MAYAS DE TIKAL AU GUATEMALA

Si vous décidez de passer par une agence, faites des recherches et marchandez à Flores pour avoir le meilleur prix.

Le prix de l’entrée est de 150 quetzals et 5 de plus si vous souhaitez le visiter au lever ou au coucher du soleil.

La première entrée ouvre à partir de 8h et ferme à 17h. L’entrée des ruines, quant à elle, est ouverte en continue de 4h à 20h.

Apportez beaucoup d’eau. Nous avons passé plus de 4 heures à visiter Tikal et il n’y a pas d’eau potable dans la jungle.

Emporter de l’anti-moustique. La bas, ils sont assez agressifs. Nos jambes s’en souviennent encore.

La crème solaire et un poncho sont également une bonne idée. Quand le soleil tape, il fait extrêmement chaud et la pluie peut arriver rapidement et de façon inattendue.

Pour accéder à Tikal en bus il vous en coutera 60 quetzals ( environ 7€) depuis Flores.

L’entrée est interdite aux animaux de compagnie. Si comme nous, vous voyagez avec votre chien. Dites simplement à l’entrée principale que vous n’en avez pas. Et il vous sera possible de le promener et de le laisser dans le camping « le jaguar ». Ils acceptent les animaux.

Répondre