Semuc Champey : une journée d’aventures au coeur de la jungle guatémaltèque
,
Aucun commentaire

Une chose est sur, Semuc Champey n’est pas facile à atteindre. C’est une ville à l’écart et isolé de tout, mais c’est justement ce qui en fait tout son charme. Imaginez un paysage de jungle avec des arbres, de la verdure à perte de vue et une magnifique rivière composées de plusieurs piscines naturelles d’une couleur bleue turquoise.

Un séjour complètement coupé du monde, placé sous le signe de l’aventure et de la découverte.

#1 : Se rendre à Lanquin

Le seul endroit à partir duquel vous pouvez visiter Semuc Champey est Lanquin. Ici les femmes locales portent des robes traditionnelles, les enfants jouent dans les rues, les chiens errant recherchent tant bien que mal à manger dans les poubelles, beaucoup de magasins et de maisons sont fabriqués à partir d’objets de récupérations… pour se déplacer, les locaux utilisent le taxi, mais n’hésitent pas à s’entasser si besoin à l’arrière d’une camionnette. Bref, une ambiance typique de la petite ville guatémaltèque.

L’option la plus simple pour s’y rendre consiste à réserver son tour via une agence touristique à Guatemala city. Mais si l’aventure ne vous fait pas peur, il est tout à fait possible de se débrouiller par soit même avec les bus locaux ou même avec son propre véhicule.

Si vous optez pour la solution débrouille + bus locaux, il vous faudra attraper un bus à la gare routière de « Monja Blanca » à Guatemala City et à destination de Coban. Comptez environ 4h30 de transport. Arrivé à Coban, rendez-vous à la gare de « Transportes Martinez » pour réserver une navette qui vous amènera à Lanquin. Le trajet ne devrait pas excéder 3h30… tout dépend si vous tombez en panne ou pas en cours de route. Il vous en coutera au total environ 90GTQ (12 euros).

Quelque soit le moyen de transport choisi, comptez depuis Guatemala City ou depuis Flores 8h de trajet. Voyager au Guatemala prend généralement beaucoup de temps.

Les eaux cristallines des bassins  Semuc Champey

Semuc Champey – Guatemala

#2 : Atteindre Semuc Champey

C’est la partie la plus facile du voyage. Que vous ayez réservé votre hébergement à l’avance ou non, vous serez en mesure de trouver une personne pour vous amener de Lanquin à Semuc Champey. Toutes les auberges ou les hôtels de Lanquin ont des chauffeurs qui s’occuperont de vous y amener.
Le voyage, plutôt inconfortable sur des «routes » sinueuses vous prendra environ 40 minutes.

Si vous décidez d’y aller avec votre propre véhicule, assurez vous d’avoir une importante garde au sol. Si il a plu ces derniers jours et que vous n’avez pas un 4×4, oubliez l’idée et prenez l’un des nombreux taxis camionnette qui circulent dans la ville.

Une fois installé á l’arrière de la camionnette 4×4 tenez vous aux armatures de la bennes, préparez vous à être secoué, à sauter. Mais c’est l’aventure! N’est ce pas ce qu’on vient chercher à Semuc Champey ?

#3 : El Mirador puis baignade dans les piscines naturelles de Semuc Champey

El Mirador :
Une marche de 30 minutes sur des marches pas toujours stables avec un dénivelé d’environ 500 mètres dans un climat chaud et humide… la galère?!
Bien que cela puisse ne pas sembler des plus attrayant, décider de faire cette randonnée jusqu’au point de vue El Mirador est l’une des meilleures façons de commencer votre journée. Dire que la vue est incroyable est un euphémisme. On y voit la vraie beauté du site avec l’eau turquoise qui coule de piscine en piscine. Tout ça, au coeur d’une jungle verte luxuriante. Un site vraiment unique.

Les piscines naturelles de Semuc Champey :
Le Saint-Graal, une fois que vous avez bien sué pour monter jusqu’au Mirador, c’est d’aller se baigner dans les piscines naturelles de Semuc Champey.
Glisser ou sauter de piscine en piscine, se faire masser par les courants de l’eau, nager… bref l’endroit parfait pour se relaxer après cette matinée. Des vrai termes au coeur de la jungle Guatémaltèque. Le kiff!!

#4 : Adrénaline aux abords de la rivière Cahabon

Après une matinée bien chargée et bon petit repas, il était temps d’aller profiter de la rivière Cahabon. Et c’est à ce moment qu’on a découvert combien d’activités nous pouvions faire sur la rivière, juste en aval des bassins de Semuc Champey.

D’abord, une balançoire. Balançoire en bois très haut perchée à plus de 6m de l’eau. J’étais tellement gonflé d’adrénaline et j’avais tellement hâte de l’essayer, que mon premier saut dans l’eau fut un véritable flop… ou plutôt un beau plat . Ma deuxième balançoire avait l’air très pro et ma troisième était la plus douloureuse. 3 jours après, mes fesses s’en souvenait encore.

Autre activité, et sans doute l’un des must à Semuc Champey : le tubing. Personnellement, mous ne l’avons pas fait. Avec le chien ça restait compliqué. Mais qu’on se le dise,
10 minutes de descentes sur la rivière Cahabon doit tout simplement être idyllique.

Les bassins d’eau turquoise de Semuc Champey

Semuc Champey – Guatemala

Conseils pratiques

  • Si vous voyagez avec un chien, sachez qu’il est interdit d’entrer dans le parc de Semuc Champey avec lui. Il est par contre facile de trouver un dog sitter pour la journée dans le « restaurant » en face de l’entrée
  • Prix de l’entrée au parc : 50Qtz (5 euros) par personne
  • Coordonnée GPS de Lanquin : 15.577107, -89.979666

Répondre